A la découverte d’un monde oublié

A la découverte d’un monde oublié

Par Geneviève Gautier

Publié le 04/02/14
Collection Classique
Grâce à l’achat d’un kimono brodé, hérité des dernières années de la cour impériale de Chine, la jeune Eliza et sa mère plongent dans la rêverie en dialoguant et croient avoir déjà vécu. Leur histoire imaginaire se construit et se déroule sous les souffles de l’Atlantique du quartier de Recouvrance à Brest, ou dans la forêt de sapins d’un sentier alpin. Elles étaient russes. Eliza allait à l’école en Sibérie, mais la menace d’une invasion japonaise les oblige à fuir en Chine, en traversant le fleuve Amour qui longe la frontière. C’est le début d’un immense périple qui transporte le lecteur à Shanghai, puis dans le Séchouan et enfin au Kirghizistan.
Dans la deuxième partie du conte, on apprend ce qui s’était passé chez les Kirghizes, où le fils du roi refuse de se marier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *