A Livernay, naissait mon père

A Livernay, naissait mon père

Par Carole Détain

Publié le 11/01/12
Classique
A Livernay naissait mon père révèle les sentiments douloureux de l’auteur, Carole Détain après à la mort de son père et lève le voile sur le mode de fonctionnement familial de son enfance. Celui-ci, apparemment lisse et aimant fut en réalité à l’origine de souffrances enfouies et du sentiment de rendez-vous manqué avec son père éprouvé par Carole Detainanqué habite la fille orpheline de père.
« Tant qu’il avait vécu, sans même y penser, j’avais dû croire qu’un jour, je le rattraperais, que nous serions capables, tous deux, de nous trouver. L’évidence s’imposait. Il était parti. Je restais seule».
A travers ce récit lucide, émouvant et dépourvu de concessions, Carole Détain tente d’approcher la figure paternelle tout en éclairant son propre cheminement