Acheminement vers la source

Acheminement vers la source

Par Fernando d’Almeida

Publié le 09/07/14
Collection Classique
Voici une écriture qui rappelle celle des liturgies telluriques. Orientée par une exigence spirituelle de la terre africaine, la poésie de Fernando d’Almeida, en poursuivant, par des voies sacrées, une ouverture humaine vers la plus grande architecture intérieure, nomme, dans un lyrisme en charpie, les remous d’un lieu où l’Homme s’ancre jusqu’à l’envoûtement d’un réel « déliriel ». Parce que « le lieu du poème est partage du lieu de l’être », l’auteur écrit, à partir du littoral africain, une poésie atlantique qui cherche un Absolu, par-delà le cheminement de l’Homme à travers les dédales du réel et de l’imaginaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *