Ailleurs et Hier

Ailleurs et Hier

Par Rémi Doyen

Publié le 10/04/15
Collection Classique
«Trois petits points

Comment en être arrivé là sur un trottoir,

Seul à regarder les gens qui passent, là devant ?

Où sont les jours heureux, ce qui était avant ?

J’ai froid sur mon carton qui me sert de dortoir…

Plus de passé, parti ! Mon Soleil s’est éteint.

Le ciel se couvre, et la pluie se met à tomber.

Chaque goutte d’eau, tel un souvenir à emporter,

Éclate sur le sol, et c’est ma vie qui déteint… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *