Amin Maalouf à l’ Académie Française

Amin Maalouf à l' Académie Française

 

 

 

Le jeudi 14 juin 2012, Amin Maalouf a fait son entrée à l’Académie française.

 

 

 

 

 

L’écrivain franco-libanais âgé de 63 ans remplace Claude Lévi-Strauss au fauteuil 29, un an après son élection.

L’écrivain franco-libanais Amin Maalouf est reçu ce jour en grande pompe à l’Académie française, paré de son habit vert et de son épée d’immortel ornée des symboles de sa double culture : « Un grand bonheur, un beau rituel mais une cérémonie intimidante », confie-t-il.

Né le 25 février 1949 à Beyrouth, dans une famille chrétienne dont une des branches est francophone et vient d’Istanbul, le nouvel académicien a consacré son oeuvre au rapprochement des civilisations, s’interrogeant sur les rapports politiques et religieux entretenus par l’Orient et l’Occident.

C’est son roman Léon l’Africain qui le fait connaître en 1986. Il décide alors de se consacrer à la littérature et… décroche le Goncourt en 1993 pour Le Rocher de Tanios.

L’écrivain Amin Maalouf n’est pas le seul écrivain à la double culture arabe et française à être entré à L’Académie Française.

En 2006 la romancière algérienne Assia Djebar fut la première personnalité du Maghreb élue sous la Coupole.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *