Amor, amor…

Amor, amor…

Par Olivia Dupuy

Publié le 24/07/14
Collection Classique
Nous voici dans une thanatocratie doloricrate basée sur l’application stricte du proverbe : « Qui aime bien, châtie bien ».

Dans ce monde dont les fondements sont l’amour et la solidarité par le supplice et la mort, Juliette tente d’offrir le nec plus ultra de l’exécution citoyenne à son mari pour ses 50 ans. Pourra-t-elle éviter à Roméo l’humiliation d’une mort indolore au profit d’une honorable lapidation?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *