Amour de guerre

Amour de guerre

Par Ouarda Baziz Cherifi

Publié le 28/04/15
Collection Classique
La guerre est monstrueuse car elle freine les plus beaux élans et brise les plus beaux espoirs. Mais elle ne peut empêcher deux êtres de s’aimer et de faire de leur union, même courte, une belle histoire, telle que celle de Fatma et Larbi qui, à peine vêtus de leur adolescence, de leur innocence, se sont aimés, contre les jougs de cette guerre dérisoire, la guerre d’Algérie, qui les a unis un matin pour les séparer un soir.

Il y a des amours authentiques, des amours magnifiques, des amours dimensionnels, comme le leur. Ils se sont rencontrés, se sont aimés, se sont jurés de rester unis par leur flamme, contre vents et marées. Mais ils se sont quittés, désarmés, torturés par leur destin cruel. Il partira glorieux, elle survivra malgré la tristesse.

Les plus belles choses ne sont pas celles qui durent longtemps mais celles qui nous marquent à vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *