Apothéose

Apothéose

Par D. D. Barnier

Publié le 17/07/12
Classique
« Sur ce piètre papier, j’ai peint mon âme; ou plutôt le chemin qui lui a permis de s’élever parmi les sphères les plus occultes que renferme le ciel. »
Lorsque le poète se place devant l’éternel renaissant, ces sentiments ressentis depuis tous temps et pourtant si nouveaux chaque fois que nous les rencontrons atteignent une dimension plus complète. Les contemplations délivrées ici cultivent savamment la sensibilité de ces expériences et méritent bien l’appellation d’Apothéose du lyrisme.