Après

Après

Par Charlotte Sakho

Publié le 01/07/14
Collection Classique
J’en brûle tout le temps. Je brûle des tas d’encens. Il y a plein de bâtons. Ils sont là et je les brûle. Qui les a achetés? Je suppose que c’est moi. Ce n’est pas une histoire d’âme ou d’esprit ou je ne sais quoi qui monte au ciel. Le bâton est là, je le tiens et après il brûle et il n’y a plus rien. Alors je me dis qu’un tout petit peu de moi se désagrège, disparaît en même temps que la fumée se dissipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *