Au commencement il y avait les larmes

Au commencement il y avait les larmes

Par Paul KIALA

Publié le 24/08/12
Collection Classique
Au commencement il y avait les larmes est un écho de la solitude, un portrait de ceux qui côtoient une part de la misère du monde et tentent de soigner des blessures profondes, d’enfouir vainement des défaites et des rêves brisés. Il existe toujours une lueur d’espoir même au plus profond des ténèbres et ces ombres errantes trouvent suffisamment de force et de courage pour faire face à la vie dans l’instant qui suit. Qui sait, après les larmes viendra peut-être une myriade de moments d’éternité.