Au pays des kangourous, Gilles Paris

Au pays des kangourous, Gilles Paris

 

 

 

 

Dans son dernier livre, Au pays des Kangourous, Gilles Paris s’attaque au sujet de la dépression à travers les yeux d’un enfant, Simon, dont le père est dépressif.

 

 

 

La note de l’éditeur : Au pays des kangourous, Gilles Paris

Simon, neuf ans, vit avec son père Paul et sa mère Carole dans un vaste appartement parisien au Trocadéro. Mais le couple n’en est plus un depuis longtemps. Paul est écrivain, il écrit pour les autres. Carole, femme d’affaires accomplie, passe sa vie en Australie, loin d’un mari qu’elle n’admire plus et d’un enfant qu’elle ne sait pas aimer. Le jour où Paul est interné pour dépression, l’enfant sans mère est recueilli par Lola, grand-mère fantasque…

 

Extraits : Au pays des kangourous, Gilles Paris

Ce matin, j’ai trouvé papa dans le lave-vaisselle.

En entrant dans la cuisine, j’ai vu le panier en plastique sur le sol, avec le reste de la vaisselle d’hier soir.

J’ai ouvert le lave-vaisselle, papa était dedans.

Il m’a regardé comme le chien de la voisine du dessous quand il fait pipi dans les escaliers. Il était tout coincé de partout. Et je ne sais pas comment il a pu rentrer dedans : il est grand, mon papa.

J’en ai oublié mon petit déjeuner. Je ne savais pas quoi faire. Maman était repartie au pays des kangourous et, à chaque fois qu’elle voyage, elle nous demande de pas la déranger à cause du décalage horaire. Quand elle est dans le salon, avenue Paul-Doumer, elle ne veut pas qu’on la dérange non plus à cause du livre qu’elle lit, même que c’est pas un livre que papa a écrit. Ou alors elle parle à une copine sur son portable et elle fait un geste de la main comme si elle chassait une mouche ou un moustique, sauf que la mouche ou le moustique, c’est moi ou papa. On tourne autour, mais on ne sait pas trop comment l’approcher. Et puis des fois qu’il viendrait à maman l’idée de nous écraser entre ses mains… Elle n’embrasse ni papa ni moi. Elle nous éloigne avec ses gestes et le pays des kangourous.

J’ai dit : «Ça va papa ?», papa n’a pas répondu. Il a caché un peu plus sa tête dans ses bras. Alors je suis sorti de la cuisine. J’ai décroché le téléphone et j’ai appelé Lola.

«Papa est dans le lave-vaisselle, je fais quoi ?

– Papa est où ?

– Dans le lave-vaisselle, je crie.

– J’arrive, mon chéri. Ne bouge pas.»

Pour aller où ?

Au pays des kangourous, Gilles Paris

Roman (broché). Paru en 01/2012

18 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *