13 juillet 1789

13 juillet 1789

Par Christian Labazée

Publié le 18/04/13
Collection Coup de coeur
Depuis quelques mois, un malaise profond semble s’être emparé du Royaume de France que le débonnaire Louis le Seizième mène avec une sympathique bonhomie selon les uns, une certaine désinvolture selon d’autres, et une coupable négligence pour les observateurs les plus sévères.
En même temps que le niveau de vie moyen se dégrade, que les sans-emploi se multiplient comme les pains de la parabole, que le sentiment d’insécurité progresse, les spéculateurs mènent grand train en se distribuant rémunérations, largesses et dividendes extravagants.
Les éditorialistes des gazettes résument fort bien l’ambiguïté de la situation du Royaume :
« La France a peur », s’alarme monsieur de Gicquel dans « Le Journal du Soir ».
« La France s’ennuie », lui répond monsieur de Fauvet, dans un retentissant éditorial de « La Gazette du Monde ».
C’est dans ce contexte qu’un homme au cœur noir et aux desseins pas beaucoup plus clairs va changer – sans pour autant qu’il l’eût prémédité – le cours de l’Histoire.
Cet homme mystérieux signe ses méfaits d’un pseudonyme déroutant : Noé !

Dico délire

Dico délire

Par Philippe Lalain

Publié le 19/04/13
Collection Classique
Des définitions de mots détournées, des citations « arrangées » ou inventées, des expressions revisitées… de l’imagination, du délire, du rêve… parfois.
Un dictionnaire totalement indispensable à la détente qui devrait être remboursé par la Sécurité Sociale !

Les larmes du soleil.

Les larmes du soleil.

Par Elle Bory

Publié le 19/04/13
Collection Classique
Elle Bory exploite les mots dans un nouveau registre où se mêlent l’amour et la tragédie; les mots sont exempts de nuances, ils sont puisés dans une sève beaucoup plus sombre mais non moins profonde; la lumière y est disséminée en clair-obscur…jusqu’à en faire couler Les larmes du soleil

Panseur d’âme

Panseur d’âme

Par Maria Luna

Publié le 22/04/13
Collection Classique
Les blessures du passé peuvent s’estomper grâce à l’amour d’une vie, de ma vie. Les cicatrices sont toujours là mais le baume de ton amour a estompé les traces de ses souvenirs laissés sur mon âme. Ces quelques mots échappés de mon cœur vous conduiront vers un monde à part, un univers que seul ceux qui ont cette chance unique d’avoir trouvé leur âme sœur connaissent. Je vous souhaite une agréable découverte.

L’Importance des choix

L’Importance des choix

Par Jéhielle Phosine

Publié le 25/04/13
Collection Classique
Comment une jeune héritière d’une chaîne hôtelière mondialement connue se retrouve prise au piège d’un réseau de trafiquants de jeunes femmes ? Comment ces jeunes femmes ont-elles pu se laisser berner par de belles promesses de travail en tant que filles au pair ou mannequins ?
Parviendra-t-elle à gérer ses émotions et ses peurs tout en restant fidèle à ses principes ? Comment son entourage réagira-t-il face aux mauvais traitements qui lui seront infligés ?

Brumes plumes

Brumes plumes

Par Abdourazako Sombougouma

Publié le 18/04/13
Collection Classique
Qu’elle est donc cette œuvre ? Partout, je reste poète et je vous offre ces vers :

brumes plumes
ou la voix de ceux qu’on ne voit mais font avancer le monde !
brumes plumes
ou la voie muette des moteurs qui font et cardent le monde !

plume brume, tu es le paysan qui aime sa lourde houe !
plume brume, tu es le poète qui aime son hermétisme !

plume brume, tu es le matelot qui se dit : capitaine, c’est où ?
plume brume, tu es l’artiste qui souffre l’art du capitalisme !

A la bonheur

A la bonheur

Par Géry Gard

Publié le 18/04/13
Collection Classique
Douze poésies choisies parmi les créations de Géry Gard, sélectionnées pour paraître dans cette édition de manière à présenter la diversité des sujets et des différents styles d’écriture. Le titre A la bonheur est inspiré de certains poèmes qui font allusion au temps et/ou au bonheur.

L’Explosion démographique

L’Explosion démographique

Par Jean-Michel Hermans

Publié le 19/04/13
Collection Classique
Jean-Michel Hermans est ethnologue de formation. Il a partagé pendant trois mois la vie des habitants du bidonville de Dakar. Il a vécu aussi plusieurs années dans un village philippin. Ces expériences lui ont permis d’observer de visu les drames engendrés par la surpopulation. Aujourd’hui, de nombreux drames de la misère assaillent les populations du Tiers Monde. En fait, l’explosion démographique des dernières décennies est la première cause de tous ces drames. Le réchauffement climatique est, lui aussi, la conséquence des sept milliards d’êtres humains. Le contrôle de l’accroissement démographique est un sujet tabou alors qu’il devient urgent de l’appliquer.

Un Amour poétique

Un Amour poétique

Par Anna Gonçalves

Publié le 17/04/13
Collection Classique
Un ange s’est caché en moi
Me susurre des mots, tout bas
Chuchote toutes mes envies
Cet ange se nomme « Poésie »

Vieillir, mourir, aimer, haïr
De ces sentiments je vis

Pour Antonio, Antony, Hélène, pour vous, pour eux, pour tous…

L’Intensément fascinant

L’Intensément fascinant

Par Chloë Malbranche

Publié le 18/04/13
Collection Classique
L’Intensément fascinant est un livre où les hommes et les femmes côtoient les divinités et sont eux-mêmes des divinités, surtout quand il s’agit d’un sacrifice pour faire vivre son amour.

Georges Thiéry cosigne les poèmes de cette nouvelle hindouiste. Né en 1978, il est archéologue et a publié notamment dans le même état d’esprit Les Nuits Krishnaïtes. Il sait allier les mots avec ferveur et accorde une belle place à la mythologie.

L’@me sœur

L’@me sœur

Par Frédéric Fossaert

Publié le 18/04/13
Collection Classique
Alors, ces clubs de rencontre sur Internet, ça marche ?
À la suite d’un grave problème de santé, l’auteur a décidé de revivre en se lançant dans l’aventure des rencontres sur le Net.
C’est le récit sans fard de sa quête qu’il propose ici.
Un pur moment d’humanité, l’humour en plus…

Dans le sang et l’acier

Dans le sang et l’acier

Par Denis Galilée

Publié le 24/04/13
Collection Classique
Une bande de truands braque un fourgon blindé, mais l’arrivée inattendue de la police contrarie leur plan. La seule échappatoire pour eux est de traverser une usine où ils vont semer la mort et la destruction. Même les familles qui sont hors de l’enceinte vont mourir suite à la sauvagerie de ces hors-la-loi.
Denis Galilée signe un roman rythmé au suspense haletant.

De l’autre coté du cœur…

De l’autre coté du cœur…

Par Franckel Valentin

Publié le 23/04/13
Collection Classique
Ces poèmes rédigés, dans un style inédit, s’imposent en images, sons et émotions. L’écriture aussi légère qu’une arabesque pour décrire Nivicar, devient dramatique en relatant Agressions et se fait sensuelle dans Rencontre.

Dune grande fluidité dans le langage qui se traduit en film et musique alors que s’esquisse l’ombre d’un boisé, ou que se respire la fraîcheur d’un ruisseau, et que deviennent palpables le mal-être d’un inconnu, la colère des opprimés, l’humilité de l’humain devant les mystères divins, le dévouement d’un cœur maternel, le respect d’un fils, la passion des amants, ces poèmes révèlent à la fois la force et la sensibilité d’un cœur d’homme qui s’épanche sur des tranches de vie et se dévoile semblable et pourtant si particulier quant à ceux des autres.

À les relire, on ne s’en lasse pas.

La maison sous la mer

La maison sous la mer

Par Pierre-Louis Delvaux

Publié le 17/04/13
Collection Classique
Dans une villa située en haut d’une dune, peut-être face à la mer, ou simplement dans une maison sous la mer, un homme arrive à la fin de son existence. Une jeune femme très belle, proche ou lointaine, réelle ou fictive, vient le rejoindre pour évoquer les moments du passé. Debout face à lui, elle commence à poser des questions embarrassantes. Il se demande pourquoi il a accepté de la recevoir. Elle prétend faire une thèse sur l’œuvre de l’écrivain. Ces détours de vie sont parfois confondants et on ne sait quelle part faire entre la vérité et la fiction. Comment savoir si cette histoire n’est pas uniquement une descente dans le gouffre de la folie ? Toutes les femmes rencontrées et assassinées peuvent renaître, à tout moment. Acculé, il n’aura qu’une solution : se faire tuer à son tour, disparaître dans sa maison sous la mer, devenir poissons, crabes, requins, et se laisser emporter par les flots pour qu’enfin cesse la mascarade des amours et des temps perdus.

HaïKoeurs – Colchiques dans les haies

HaïKoeurs – Colchiques dans les haies

Par Minou Molinier-Parente

Publié le 17/04/13
Collection Classique
Alors que les Haïkus, fort en vogue, sont des constructions de la raison et marchent au pas cadencé : 5, 7, 7, les HaïKœurs, eux, viennent droit du cœur et dansent tels des elfes, librement. Fruits d’un verger indompté dont les arbres n’en font qu’à leur tête, ce recueil est un jardin parfumé de vie où les coquelicots sont copains avec les orties, et dont l’engrais est fait de larmes douces, du sourire d’une enfant, dépeints par la plume légère d’une grand-mère parchemin.

Architecture de la frontière

Architecture de la frontière

Par Marc Beirnaert

Publié le 19/04/13
Collection Classique
Mark Bridges, journaliste et critique d’art, ne s’attendait pas aux bouleversements qui allaient suivre et modifier le cours jusque-là assez terne de sa vie. A partir de la découverte de soixante petites toiles abstraites et mystérieuses dans l’atelier de l’artiste peintre indien contemporain Sigman, il entreprend avec Justine, rencontrée en Inde, la création d’un mouvement artistique aux débouchés surprenants.

—« Je me demande vraiment pourquoi je devrais rentrer dans une telle histoire, répliqua Sigman.
— Parce que vous avez tout à y gagner. De peintre connu, vous allez devenir également celui qui a déniché un authentique talent ignoré de tous, précisait Justine…
— Et ce titre, Architecture de la frontière, je n’y comprends rien ! »

De l’autre côté du miroir

De l’autre côté du miroir

Par Clément Cheuret

Publié le 19/04/13
Collection Classique
De la mort à la vie, de l’amour à la haine, les Hommes, prédateurs et agneaux, pleurent, rient, souffrent et maudissent.
Les Hommes ont plié la nature à leurs ordres ; ils ont dominé les éléments et dompté les fauves.
Certains sont riches et d’autres ont faim, certains subissent et d’autres dominent.
Mais tous ont des sentiments, qu’ils soient bons ou méchants, tous sont égaux et tous se plient devant la passion, devant la démence, devant la peine, devant la joie.
L’homme est un corps, mais c’est aussi un esprit : qui y a-t-il donc de l’autre côté du miroir ?

Le silence du cœur

Le silence du cœur

Par Fatima Zeraoui

Publié le 16/04/13
Collection Classique
Prisonnière de son passé, Aline trouve refuge dans un petit village loin de Paris. Jusqu’au jour où elle reçoit une étrange visite.
Fatima Zeraoui signe avec Le silence du cœur un roman sentimental captivant.