Avec le nom que vous portez

Avec le nom que vous portez

Par Guy Benhamou

Publié le 19/06/15
Collection Classique
« Laisser remonter tous ces souvenirs, ce n’est pas bon signe ! »

[…] Il me raccompagne. Arrivé à la porte, il se retourne, me tend la main et me dit : « Que voulez-vous faire? » « Je veux concourir », lui réponds dis-je. C’est-à-dire, dans notre langage, je veux non seulement devenir chirurgien, mais aussi finir professeur et chef de service, comme lui. Il me regarde étonné et me répond : « Avec le nom que vous portez ! »

J’ai mis un certain temps à comprendre.

C’était en 1950. En 1969, j’étais nommé chirurgien des hôpitaux de Paris et professeur à la faculté de médecine Bichat-Beaujon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *