Bacoco

Bacoco

Par Jean-Claude Gamet

Publié le 29/10/13
Collection Classique
« C’est un plat, que dis-je, c’est un vol au vent de l’esprit, truffé d’humour, de calembours, de proverbes détournés, de joie de vivre, de béatilles… sur un lit de culture assaisonnée au sel de la vie que nous livre ce dresseur de mots.
Dans cette sauce financière se cache un souhait, une vision étonnante sur la finalité. Assurément que si tu m’accompagnes, Bacoco, je me joindrais avec gourmandise aux bigotes et momiers pour aller, toutes les semaines, faire une prière dans le lieu de culte de ton choix. Aux bons mots, les grands aèdes. Aussi épelez les mots comme une banane, pour déguster, puis ruminer. Bacoco a envie de mourir de rire plutôt que de vivre pour mourir. Faites comme lui, dépêchez-vous d’en abuser avant d’en pleurer. Moi, je me resservirais avec grand plaisir. »

Victor Urgo dans Qui pense ment, qui ment songe.
Edition du Médicastre. Lourdes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *