Beauté fatale

Beauté fatale

Par Sandrine Desse

Publié le 27/04/15
Collection Classique
Être victime de sa beauté et mourir parce que l’on a une belle plastique, ça a l’air un peu fou et prétentieux, à première vue… Mais oui, la beauté peut être fatale ! Et pourtant, si vous croisez un esthète un peu pervers, ça n’a rien d’impossible… C’est la cruelle expérience que va faire une jeune femme. Et si vous aviez déjà des relations un peu tendues avec vos voisins, après avoir lu ce livre, vous ne les verrez jamais plus de la même manière ! Leurs moindres faits et gestes vous paraîtront suspects et les petits services qu’ils vous proposeront ressembleront à autant d’agressions… Quant aux amateurs d’art qui investissent dans la sculpture, vous ressentirez un petit frisson inexplicable lorsque vous passerez à proximité de vos acquisitions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *