Benjamin Guillorit

Benjamin Guillorit

Par Jean-Louis Fradon

Publié le 17/03/15
Collection Classique
Benjamin Guillorit (1887-1915) est un jeune prêtre du diocèse de La Rochelle et Saintes, mobilisé en 1914 comme sous-officier. Blessé lors de la première offensive de la Marne, il repart quelques mois plus tard sur le front d’Orient. C’est dans la terrible bataille des Dardanelles qu’il trouve la mort en s’élançant au combat, à la tête de ses hommes, au cri de : « pour Dieu et pour la France ! »
Ce livre restitue son propre témoignage de guerre : non pas le récit de ses campagnes militaires, mais la chronique de sa vie donnée pour la paix et la patrie. Ce journal, pétri d’humanité et parcouru par un grand souffle mystique, montre le visage d’un homme qui a affronté la violence de la guerre avec autant de douceur que de courage, car il savait que seul l’amour est vainqueur. Par-delà le tragique XXe siècle, son témoignage laisse espérer l’avènement d’une civilisation de l’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *