Bergson ou la générosité de la pensée

Bergson ou la générosité de la pensée

Par Mathis Neden

Publié le 03/04/15
Collection Classique
Ce modeste essai a comme objet la générosité. Son auteur pense que Henri Bergson est le plus grand philosophe depuis Parménide. C’est pourquoi il a intitulé cet essai Bergson ou la générosité de la pensée. Mathis Neden a bien connu un des plus grands critiques littéraires, Lucian Raicu. Ce livre est dédié à sa mère adoptive, Letitia Berindean, et à Lucian Raicu, décédés tous les deux la même année, en 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *