Clandestin

Clandestin

Par Nunzia Benedetti

Publié le 27/02/14
Collection Classique
Comme mon oncle, frère de mon père, dit le disparu, érudit et révolté, rétif à un destin de misère tracé d’avance, comme lui, un jour je partirai…
Combien d’hommes obstinés, de femmes courageuses, d’enfants innocents empruntent les chemins tortueux qui mènent de l’enfer à l’Eden ?
Combien de candidats au départ, quel que soit le prix à payer ?
Tout plutôt que d’être égorgé ou découpé à coup de machette, torturé, violé, pillé, exploité par des fous ou des apprentis prophètes !
Tout plutôt que cette misère empreinte de terreur qui est la nôtre. Tout pour avoir la chance de pouvoir être un jour debout comme un homme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *