Cocoricos ou Pleine lune

Cocoricos ou Pleine lune

Par Amel Safta

Publié le 17/06/15
Collection Classique
Un pur-sang arabe tombe malade. Tous les animaux savent que lorsque cela arrive, les éleveurs, alors dans l’impasse, s’empressent d’abattre leurs bêtes. C’est pourquoi le bélier, son voisin d’étable, ne peut se retenir de lui conseiller de se lever courageusement. Affaibli, le cheval lui répond qu’il a beau essayer, il en est incapable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *