Concetta, dites-moi…

Concetta, dites-moi…

Par Lydie Cotton

Publié le 30/04/12
Classique
J’ai souhaité laisser mes mémoires à ma famille qui me les réclamait depuis longtemps. Besoin aussi de me livrer, de déposer tous ces souvenirs. Mes peines n’en seront pas allégées, mais revivre en pensée certains épisodes de ma vie, donnera tout son sens à ce que j’ai vécu. Mon destin peu commun a été jalonné d’évènements heureux, malheureux, partagé entre le Maroc, la France, le Gabon, le Sénégal, l’Italie et bien d’autres pays. Une vie de reine, ponctuée de nombreux malheurs, une vieillesse tranquille, entourée de ma famille, d’amis. Malgré tout, le soir, je mange souvent mes larmes… Mes premiers souvenirs remontent à l’âge de 4 ans et quelques mois… Je vous livre toutes ces années, tous mes souvenirs, toute ma vie.