D’Alger, je te ferai signe

D’Alger, je te ferai signe

Par Cléo Château

Publié le 13/06/12
Classique
Quarante années après avoir connu l’amour fou dans un douar de l’Algérie indépendante, une femme retrouve la trace de l’amant qui l’avait abandonnée ces années-là.
Jusqu’à présent, le destin ne leur avait pas permis de se croiser, dans une vie algérienne faite pour lui d’obligations familiales et professionnelles, pour elle de déceptions, notamment quand, à l’aube de la guerre civile des années 90, elle doit rentrer en France.
Elle aime par-dessus tout ce pays où vit l’homme de sa vie et c’est à partir de cette déchirure qu’elle entreprend sur le Net la recherche de son amour perdu. Elle y parvient. Tous deux renouent une relation, virtuelle cette fois. Toutefois, s’aimer à distance n’est pas du goût de cette fougueuse dont les années n’ont pas éteint la flamme des désirs. Laissant derrière elle tout ce qui constitua sa nouvelle vie, elle repart en Algérie.
Les sexagénaires Clémence et Farid vont-ils enfin pouvoir s’aimer, revivre l’idylle de leurs vingt ans avec passion et démesure, sans se soucier des interdits ?
Il semble qu’une fois encore, le destin en ait décidé autrement. Alors, bien déterminée à contrecarrer ce destin perturbateur, elle va imaginer une stratégie qui, si elle réussit, lui permettra d’approcher son Amour et de ressusciter leur vrai bonheur, quel qu’en soit le prix à payer par elle.