De l’autre rive

De l’autre rive

Par Djékourninga Kaoutar Lazare

Publié le 10/02/14
Collection Classique
De l’autre rive est un autre regard, une vision des choses et des comportements ;
De l’autre rive, c’est le regard, peut-être, d’un fou sur la société, d’une victime de la séparation des parents ;
De l’autre rive est le regard d’un fou, le fou, victime d’une injustice, d’un abus, d’un excès de pouvoir ;
De l’autre rive, c’est le regard sur un paysan, un artisan qui ne vit que de sa force de travail, de son savoir-faire, de son savoir-être et de la générosité de la nature ;
De l’autre rive, c’est l’autre visage et les tracasseries de l’administration, le manque de communication directe entre le pouvoir et les populations ;
C’est le regard contre la facilité, l’opportunisme politique, voire l’imposture et l’oisiveté ;
Enfin, De l’autre rive, c’est le lever du voile sur l’une des coutumes et traditions de ce coin de l’Afrique, le Tchad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *