Déception-créatrice, jalons pour une pastorale catéchétique

Déception-créatrice, jalons pour une pastorale catéchétique

Par Cédric Nardini Mapouata

Publié le 01/07/15
Collection Classique
Au sortir du premier synode africain de 1994, les pères synodaux espéraient voir émerger en Église Famille une ecclésiologie de communion, de fraternité et de solidarité. Vingt ans après, quel bilan tirer au sein de l’Église de Brazzaville ? L’espoir suscité s’est vite muté en déception au point que certains fidèles laïcs finissent par déserter l’Église. Les soi-disant valeurs traditionnelles et/ou familiales sont transposées sans discernement au sein de l’Église Famille. À cela s’ajoute l’indifférence pastorale de certains prêtres, qui semblent méconnaître leur rôle de berger, pasteur de brebis. D’où la nécessité de repenser la pastorale catéchétique en mettant l’accent sur la formation d’un clergé et d’un laïcat bien enracinés dans les sept attitudes catéchétiques de Jésus-Christ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *