Découverte fortuite

Découverte fortuite

Par Léo Verdel

Publié le 28/06/12
Classique
Certaines plaies sont difficiles à cicatriser. Celles que provoque un outil façonné par l’homme au Paléolithique ancien sur un crâne contemporain sont sans appel. Quelle blessure avait bien pu rouvrir ce chantier archéologique au centre-ville pour en arriver à une telle extrémité ? Tous les squelettes découverts ne présentaient pas le même intérêt : certains méritaient à coup sûr d’être étudiés ; d’autres, au contraire, auraient mieux fait de ne jamais réapparaître. C’est sans aucun doute la réflexion que se sont faites au moins trois personnes : le coupable, la victime et l’innocent.

Loin de l’image traditionnelle, exotique et surannée de l’archéologue avec fouet et chapeau de cuir, ce roman est un témoignage humoristique sans concession de la réalité quotidienne des chantiers de fouille préventive. Avec ses personnages hauts en couleur, Découverte fortuite est un hommage aux archéologues de terrain, qui assurent, le plus souvent dans des conditions matérielles et morales difficiles, la sauvegarde du patrimoine enfoui, continuellement menacé par l’aménagement galopant du territoire.