Différence et répétition en psychanalyse

Différence et répétition en psychanalyse

Par Marie-Lise Ehret

Publié le 13/05/15
Collection Classique
Les images diffèrent selon le temps, et si elles sont recouvertes et distinctes, c’est peut-être pour indiquer un nouveau présent qu’elles viennent revêtir. L’idée d’un automatisme de répétition implique la pulsion de vie et de conservation fixée et dans un moi plus complexe. Il y a une différence entre fixation, automatisme, répétition et refoulement. Le refoulement implique une dualité qu’il n’y a pas dans ces premières images. Bref il y a différence entre les images. De plus, elles déterminent un espace bien particulier de la mémoire, marquent un déplacement total du corps donc, rapportent à une synthèse organique, sensible et perceptive. Pour ma part, je n’oppose pas Éros à Thanatos, qui est une tout autre synthèse du temps, d’autant plus exclusive qu’elle est prélevée sur la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *