Doglands, Tim Willocks

Doglands, Tim Willocks

 

 

Un roman ados à découvrir : Doglands, Tim Willocks.

La pépites  2012 du roman adolescent vient de lui être attribué au salon du livre jeunesse de Montreuil.

 

 

 

 

La note de l’éditeur : Doglands

Dans une sorte d’antichambre de l’enfer – la fosse de Dedbone-, des hommes élèvent des lévriers dans des conditions épouvantables en vue de s’enrichir sur les champs de course.

Keeva est la meilleure, car la plus rapide. Elle vient d’avoir des chiots, trois femelles et un mâle, Furgul.

Elle confie à son fils un terrible secret: son père, Argal, qui a réussi à s’enfuir, est un chien-loup, ce qui fait de Furgul un bâtard. Et le condamne irrémédiablement à mort, car ici on se débarasse des chiens malades et de ceux qui ne sont pas de pure race. Furgul parvient à s’échapper, il est recueilli par un couple qui en fait son animal de compagnie. Après l’enfer, le purgatoire. Désertant cette vie qui ne lui convient guère, il est recueilli dans un refuge de chiens errants, puis par Jodi, une jeune femme engagée dans l’action militante qui a crée une ferme où les chiens vivent décemment. Mais obsédé par l’idée de retrouver sa mère, Furgul va retomber dans les mains de son tortionnaire. Au cynodrome, s’il retrouve Keeva, il découvre aussi les malversations à l’oeuvre, les paris truqués orchestrés par ses anciens maîtres.

Furgul arrive à monter une petite armée et organise la résistance pour préparer l’assaut final contre celui qui incarne le mal à l’état pur, Dedbone.

Doglands, Tim Willocks, Benjamin Legrand (Traduction) – Roman adolescent dès 12 ans (broché). Paru en 03/2012 : 16€90

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *