Du côté d’ Uzès, Jean-Louis Trintignant

Du côté d' Uzès, Jean-Louis Trintignant

 

 

 

Dans ce livre, Du côté d’Uzès, Jean-Louis Trintignant se confie à son ami André Asséo.

A 81 ans, Jean-Louis Trintignant parle de son retour au cinéma avec Michael Haneke, de la poésie et de la mort de sa fille Marie.

 

 

 

La note de l’éditeur : Du côté d’Uzès

Le trajet qui mène de la vie à la mort, tel pourrait être le thème de ces entretiens. Jean-Louis Trintignant, dont la pudeur face aux drames de son existence est connue, se livre sans retenue.

Aux questions de son ami André Asséo, il parle de Marie bien sûr, de sa douleur face à cette perte irréparable, de ses réactions d’abord violentes, puis atténuées grâce à la poésie toujours si proche de lui.

Uzès, son pays si présent, le théâtre et le cinéma, son handicap face à la maladie d’aujourd’hui, tels sont les sujets abordés au cours de ces entretiens.

Du côté d’Uzès est le portrait d’un homme rare dont les passions furent, de tous temps, tempérées.

André Asséo est écrivain-dramaturge. Il a notamment publié Souvenirs inexacts (éditions Nil) ; Rêver Kessel ; Claude Chabrol, Laissez-moi rire ! et Louis Nucéra, l’homme-passion (éditions du Rocher).

Du côté d’Uzès, Jean-Louis Trintignant, André Asséo, Essai (broché). Biographie. Paru en 05/2012 : 16 €

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *