D’un gris si bleu

D’un gris si bleu

Par Soprana Bellato

Publié le 29/05/12
Classique
Ces contes, nouvelles instant, font de ce recueil un livre à part, où chaque page se suffit à elle-même, comme la nuit succède au jour, pour profiter sans précipitation de chaque mot, afin de comprendre l’âme de ce territoire décrit avec la personnalité propre de l’auteur. Paysages battus par les vents, sites lagunaires, tout y est peint. L’auteur, offre ici un florilège de sa pensée à suivre, pour les mots qui se pressent, se bousculent, se dépassent, dans les méandres et doutes, mais emportés par une poésie simple et naturelle avec une émotion esthétique. Elle dépeint le village minuscule de LA PALME dans l’Aude au bord de la mer comme un site grandiose, un de ceux qui elèvent l’âme; la nature et paysages magiques du LANGUEDOC MARITIME y sont racontés avec nostalgie, en occitan, parfois, pour en accentuer la particularité mais avec légèreté comme une aquarelle.