En vieillissant les hommes pleurent, Jean-Luc Seigle

En vieillissant les hommes pleurent, Jean-Luc Seigle

 

 

En vieillissant les hommes pleurent est une réflexion de Jean-Luc Seigle sur la modernité et le bouleversement qu’elle a entrainé des années 60.

 

 

 

 

 

Résumé livre : En vieillissant les hommes pleurent

9 juillet 1961. Dès le lever du jour, il fait déjà une chaleur à crever. Albert est ouvrier chez Michelin. Suzanne coud ses robes elle-même. Gilles, leur cadet, se passionne pour un roman de Balzac. Ce jour-là, la télévision fait son entrée dans la famille Chassaing. Tous attendent de voir Henri, le fils aîné, dans le reportage sur la guerre d’Algérie diffusé le soir même. Pour Albert, c’est le monde qui bascule. Saura-t-il y trouver sa place?

Réflexion sur la modernité et le passage à la société de consommation, En vieillissant les hommes pleurent jette un regard saisissant sur les années 1960, théâtre intime et silencieux d’un des plus grands bouleversements du siècle dernier.

En vieillissant les hommes pleurent, Jean-Luc Seigle, Roman (broché). Paru en 01/2012 : 18 €

One thought on “En vieillissant les hommes pleurent, Jean-Luc Seigle”

  1. C’est en écoutant « la grande bibliothèque  » jeudi soir que j’ai eu très envie d’aller acheter le livre de Jean-Luc Seigle au titre magnifique. Je viens de finir de le lire, ce livre est tout simplement boulversant.Ce silence que vous décrivez fait remonter à la surface ma propre enfance, le silence de mon père alsacien, enrolé de force par les nazis, envoyé sur le front russe en 1942.
    Quel silence! Quel beau livre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *