Et surtout bonne année

Et surtout bonne année

Par Sébastien Voyard

Publié le 12/06/15
Collection Classique

« L’amour rend fou. Après avoir vécu deux histoires très difficiles, à moins de 30 ans, je n’envisageais plus de vivre ainsi : seul.
Je n’envisageais plus de vivre tout court d’ailleurs.
Comment en étais-je arrivé là, si bas ? Était-ce ma faute ? Tout se paie n’est-ce pas. C’était donc pour ça.
Toujours est-il que ces deux filles m’avaient détruit.
Et maintenant, je ne voulais plus qu’une chose : mourir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *