Et te voici permise à tout homme, Eliette Abécassis

Et te voici permise à tout homme, Eliette Abécassis

 

 

 

Eliette Abécassis nous livre un nouveau roman intimiste, Et te voilà permise à tout homme.

 

 

 

 

 

Dans la même veine qu’Une affaire conjugale ou un heureux événement.

La note de l’éditeur : Et te voici permise à tout homme

« Nous n’avions pas besoin de mots pour nous comprendre : un regard suffisait. Sans que je m’en aperçoive, sans que je le décide vraiment, il était devenu, plus que mon ami, mon confident, mon frère : mon âme-sœur. » Adultère. Anna a beau être divorcée, aimer Sacha éperdument, elle sait que si elle cède à sa passion, elle sera considérée par tous comme une femme adultère. À moins que son ex-mari ne lui accorde enfin le guet, ce divorce religieux juif qui la délivrerait de ses chaînes. Écartelée entre des pulsions amoureuses de plus en plus exigeantes et sa conscience, Anna se heurte sans cesse au poids de traditions qu’elle n’ose transgresser. Entre lyrisme et ironie poignante, Éliette Abécassis analyse l’histoire d’une passion, d’autant plus fébrile qu’elle est faite d’un mélange d’acceptations et de refus, dessinant le portrait d’une femme tout à la fois libre et enchaînée.

Éliette Abécassis alterne romans intimistes (La Répudiée, Mon père, Un heureux événement, Une affaire conjugale), sagas (Qumran, Le Trésor du Temple, Sépharade) et essais (Petite métaphysique du meurtre, Le Livre des Passeurs, Le Corset invisible). Elle collabore régulièrement à des journaux (Le Monde des Religions, Le Figaro littéraire, Elle) et écrit pour le cinéma (Kadosh, bientôt Un heureux événement).

Et te voici permise à tout homme, Eliette Abécassis, Roman (broché). Paru en 08/2011 : 17 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *