Indochine, mon amour

Indochine, mon amour

Par Guy Levilain

Publié le 28/11/13
Collection Classique
“Il est des moments qui illuminent toute une vie, qui éclairent l’horizon de leur lumière crue, et qui par leur cruauté même nous ouvrent les yeux! La splendeur des tropiques et la réalité coloniale, le Gourou et mes amis, Pierre et notre impossible amour sont de ces moments-là.”

Nous sommes en janvier 1914. Emma Montreuil, artiste peintre et féministe, débarque à Hanoï. Séduite par la féérie des couleurs, mais troublée par la réalité coloniale, elle veut poser sur l’Indochine son regard d’artiste et comprendre avec son cœur de femme. Elle découvre très vite les tabous liés aux relations sexuelles interraciales et nous révèle les effets dégradants du racisme et du sexisme sur ces relations profonfément humaines. C’est dans ce climat d’interdits qu’Emma rencontre Pierre Sorel, métis franco-indochinois. Leur amour est au centre de ce roman.

L’année 1914, annonciatrice de grands malheurs pour l’humanité, sera pour Emma Montreuil un défi et une révélation dont la clarté rayonnera sur toute sa vie.
***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *