Je ne demande pas pitié mais du respect

Je ne demande pas pitié mais du respect

Par Bruna Mata

Publié le 26/06/15
Collection Classique
Albana, une femme intelligente croyait avoir trouver l’amour de sa vie. Elle s’est laissée guider aveuglement par l’homme qui devait l’épouser, sans se douter une seconde du plan qu’il préparait devant ses yeux, une fois qu’ils auraient quitté leur pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *