Jean-Marc Ela ou l’art de la pensée anthropologique africaine

Jean-Marc Ela ou l’art de la pensée anthropologique africaine

Par Brice Megnono

Publié le 31/01/12
Classique
Cet ouvrage est le fruit de longues méditations sur le sort de l’Africain et de ce continent, longtemps meurtris. L’auteur a voulu tirer de l’oubli, Jean-Marc Ela, un des grands prophètes de la pensée théologique universelle. Toute sa démarche théologique pourrait se résumer en un point central : apprendre par la vie à ne plus jamais dissocier la question de Dieu de celle de l’homme africain. En effet, Ce qui meurt dans toute démarche théologique, c’est le modèle qui donne l’impression que la théologie n’a rien à dire, à la fois par l’insignifiance de son propos et par une inattention à la pertinence. La véritable théologie est celle qui fait partie de la vie des gens, en les comprenant dans leurs luttes contre la misère et les injustices. Ainsi donc, le monde devient le lieu privilégié de l’expression de la foi. Jean-Marc Ela pourra à juste titre affirmer que l’anthropologie est le nouveau nom et l’ultime définition de toute théologie.

« (…) C’est avec une grande reconnaissance qu’il faudrait recevoir l’œuvre modeste du jeune théologien africain Brice Megnono. Pour lui, l’homme est le sacrement de la présence de Dieu. L’auteur retrace ici les méandres de l’anthropologie théologique de Jean-Marc Ela, qui est l’initiateur du concept de la théologie sous l’arbre » – (« shade-tree theology ») – qui est en quelque sorte une version africaine de la théologie de la libération. (…) »

Prof. dr hab. Andrzej Napiórkowski OSPPE