J’écrase mes testicules suivi de Baptême du porc-épic

J’écrase mes testicules suivi de Baptême du porc-épic

Par Monseigneur Jean Ndjewel

Publié le 12/06/15
Collection Classique
Les brassages culturels, l’accroissement des densités humaines urbaines et le développement incessant des langues coloniales ont modifié l’environnement socioculturel. Les langues et les coutumes de certains peuples sont tombées en désuétude. La longue expérience de la langue Bassa n’a pas toujours trouvé une tradition institutionnelle et intellectuelle notable pour sa pérennité. Ainsi l’auteur a pensé à sa réinterprétation dans un cadre macro-anthropologique, pour donner une mémoire littéraire vivante et faire revivre les us et coutumes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *