Journal de marche d’un cul-de-jatte Tome III

Journal de marche d’un cul-de-jatte Tome III

Par CDC

Publié le 31/10/12
Collection Classique
Je veux être syntone avec mon temps. J’ai du mal, et fais d’entêtés efforts d’adaptation, m’y emploie avec la constance d’une mite et je comprends mal qu’aucun bouquiniste, même à Paris, ne puisse me dénicher la Retraite des Dix Mille de Xénophon.
Il me vient un effarement pour ce siècle bouffon où des colporteurs iroquois marchent sur la lune quand je peux pas mettre la main sur l’un des textes épiques du Vieux Grec.
J’en ai désespérément besoin.
Comment, dans ces conditions, préparer mes objections charpentées et soutenir mes explications poussées sur la gracieuse facilité que j’ai pour les montages financiers, face aux exquises réflexions morales que soulèvera le président du tribunal le quatre janvier prochain ?
Sans Xénophon, comment lui faire comprendre que mon petit empire que je dirige d’une main prudente était grevé d’une malheureuse dette du Crédit Arboricole ?
Que tenir un bureau tel que le mien est un exploit assez convenable pour un moderne comme moi, un peu fantasque…