La favorite, Laurent Greilsamer

La favorite, Laurent Greilsamer, un portrait de Valérie Trierweiler. 

La note de l’éditeur : La favorite, Laurent Greilsamer

Peut-on se vouloir femme indépendante, journaliste, libre d’exprimer ses convictions et humeurs personnelles, et, Première Dame de France, bénéficier au Palais de l’Elysée de bureaux et d’un personnel rémunéré sur le budget de la présidence de la république ?

A l’heure où l’éthique politique recommande de supprimer ou limiter le cumul des mandats, est-il permis de cumuler les statuts et les avantages qui y sont attachés ?

 » Chère Valérie, Tu t’es décidément révélée hors norme, explosive, impériale, amoureuse et… dangereuse. Tu répéteras cent fois : « Moi, première dame de France, je respecterai la frontière entre vie privée et vie publique! Moi, première dame de France, je renoncerai au cumul des métiers et des fonctions ! Moi, première dame de France, je ne ferai plus pression sur les médias ! Moi, première dame de France, je ne tweeterai plus à tort et à travers ! » Tu devras apprendre le sang-froid, la modestie, la normalitude, Valérie. Il te reste tant de choses à apprendre… »

Journaliste et écrivain, Laurent Greilsamer a été directeur-adjoint du Monde de 2007 à 2011.

La favorite, Laurent Greilsamer – Essais (broché). Paru en 08/2012 : 8€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *