La Gestation pour Autrui (GPA)

La Gestation pour Autrui (GPA)

Par Jacques Milliez

Publié le 25/02/14
Collection Classique
La Gestation pour Autrui, aussi appelée mères de substitution, ou mères porteuses, est interdite en France. Elle est légale en Grande Bretagne depuis 1984, et en Grèce, sans qu’il en résulte de conséquence dommageable, ni, dans ces pays au moins, de dérive financière. Les avis restent partagés, les uns favorables, pour venir en aide aux femmes qui sont nées sans utérus ou qui ont perdu leur utérus après un accouchement, les autres fermement hostiles, au nom d’une éthique immuable. Depuis quelques années la transplantation d’utérus est devenue une réalité. Est-elle la solution, l’alternative acceptable à la Gestation pour Autrui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *