La mort en boucle Pour le Japon

La mort en boucle Pour le Japon

Par Fernando d’ Almeida

Publié le 14/12/11
Collection Classique
Le 11 mars 2011, la terre a tremblé au Japon. La mort s’est produite dans la douleur retenue d’un tsunami. Le beau pays du Soleil levant est atterré. Par solidarité agissante, le poète africain Fernando d’Almeida, nous gratifie d’une poésie alerte que lotionne une écriture possédant les secrets d’un humanitarisme des cœurs. Une poésie qui cherche sa pierre philosophale dans la fierté d’un peuple que le séisme empoigne à plein corps. Ce long poème a été écrit pour que la mort ne monte plus en chaire dans la terre nipponne.