La non-violence dans l’histoire du christianisme

La non-violence dans l’histoire du christianisme

Par J.-B. Kapinga Katshi

Publié le 15/05/15
Collection Classique
La non-violence dans l’histoire du christianisme est définie par le témoignage des premiers chrétiens persécutés sous l’Empire romain. Leur témoignage est attesté par les écrits apologétiques. Ce sont des écrits qui ont défendu le christianisme sans jamais verser dans la violence, la haine et la vengeance. Mais le terme « non-violence » y est pratiquement absent. On y rencontre en retour de nombreux thèmes associés : l’oubli du mal, l’amour des ennemis, le pardon fraternel et communautaire, le refus de rendre le mal pour le mal, le dialogue, la paix, la prière pour l’empereur et pour la prospérité de l’Empire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *