la pièce d’à côté

la pièce d’à côté

Par Dassonville Jean-Jacques

Publié le 13/08/12
Collection Classique
Etre veuf, quelle idée étrange ! Celui qui perd l’amour de sa vie n’accepte pas aussi facilement une telle sentence. Il veut encore croire que la mort de l’être aimé n’est qu’un échec passager, qu’il pourra vaincre comme un mauvais coup du sort. Alternant les phases de désespoir et les moments de quiétude, le ressassement du passé et les prières aux étoiles, il ne cesse de chercher une alternative à l’irrémédiable. Sans relâche, il traque l’invisible dans le visible, la voix de l’autre dans le vacarme du monde.
C’est cette quête que décrit Jean-Jacques Dassonville dans ce récit en forme de journal, qui s’impose finalement comme une leçon de vie.