La « Politesse-Charité » dans la régulation de l’interaction Occident-autres cultures

La « Politesse-Charité » dans la régulation de l’interaction Occident-autres cultures

Par Kayan Sisi

Publié le 05/06/15
Collection Classique
Dans une situation complexe où le monde est caractérisé par la multiculturalité, où l’Occident est pris d’assaut comme point de chute de près de 110 millions des ressortissants des « autres cultures » et où la pauvreté « systématique » mobilise tant d’actions et interventions de l’Occident bienfaiteur, les interactions (naturellement asymétriques dans ces deux cas) sont exposées à de grandes menaces des faces des interactants. La différence de profils de politesse, l’ignorance des codes de chacune des identités culturelles en présence, les préjugés, les stéréotypes, font que les interactions culturelles se révèlent être une machine très lourde à faire tourner. Dans un tel contexte, le binôme politesse-charité pourrait être à la fois la recette et l’élément régulateur de la balance interactive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *