La ronce et la rose

La ronce et la rose

Par Robert Monier

Publié le 28/03/12
Classique
Le 1er juin 1310, après un procès en Inquisition, la béguine Margueritte Porete était brûlée vive en place de Grève avec son livre « Le miroir des âmes simples anéanties », ouvrage d’une haute élévation spirituelle. La ronce et la rose présente les destins croisés de cette femme sublime et de Guillaume Humbert, le Grand Inquisiteur qui la fit condamner.