La Réussite d’une fillette abandonnée

La Réussite d’une fillette abandonnée

Par Denise Jourda

Publié le 02/06/15
Collection Classique
« D’après les archives départementales, ma mère biologique, nommée Lucie Gaubert, m’a donné le jour le 5 octobre 1933 à 13 h 30, à l’hôpital de La Grave, à Toulouse.
J’ai été baptisée à la chapelle de La Grave.
Après dix jours de réflexion, elle m’a purement et simplement abandonnée à l’assistance publique de Toulouse le 16 octobre 1933. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *