La Soif Partie 1

La Soif Partie 1

Par Magnus Von Jaar

Publié le 18/03/15
Collection Classique
« Et au petit matin, leur corps jonche la route, les corbeaux ont déjà creusé la chair avec leur bec affûté et les passants traversent la rue en détournant le regard… pauvre petit animal. J’étais ce chien, et à peine mort, ses paroles venaient piquer le foie. J’avais pris un rail avant d’y aller, pour me donner le courage de la voir. C’est difficile lorsqu’une femme nous aime, c’est un cadeau inestimable, beaucoup d’hommes en perdent la raison. Et moi, je ne valais pas mieux que les autres. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *