La sorcellerie, l’oeuvre des extraterrestres selon les abrahamistes

La sorcellerie, l’oeuvre des extraterrestres selon les abrahamistes

Par Jean Pierraud

Publié le 02/04/14
Collection Classique
Faut-il circonscrire l’étude de la sorcellerie uniquement sous la bannière de la raison humaine, de la science, du visible, du perceptible ? Doit-on réfuter sans aucun bénéfice du doute la thèse spirituelle comme genèse du fait sorcellaire ? Non, pense Jean Pierraud, à l’instar de nombreux écrivains ayant abordé cette thématique. Pour l’auteur, une dimension métaphysique est fortement corrélée au système de sorcellerie, raison suffisante qui explique pourquoi d’éminents universitaires ont en partie fait chou blanc lors de leur quête visant à sortir le concept sorcellaire africain des ténèbres. Migrant d’un corpus hébraïque à un canon chrétien et à un récit coranique, l’auteur nous transporte dans le monde « fantastique » des grandes religions révélées, aux confins des âges, où selon lui, la sorcellerie a été accouchée à l’est du Jardin d’Eden.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *