La taupe, John Le Carré

La taupe, John Le carré

 

 

Le film, La taupe, sur nos écrans depuis quelques jours est une adaptation cinématographique du célèbre roman d’espionnage de John Le Carré.

 

 

 

 

 

La note de l’éditeur : La taupe

Petit et bedonnant, George Smiley est l’un des meilleurs agents du « Cirque », le quartier général des services secrets britanniques. À la retraite depuis un an, il envisage de vendre son hôtel particulier londonien pour s’installer à la campagne. Son rêve prend fin lorsqu’il est discrètement conduit chez un membre du cabinet du Premier ministre. Il s’y retrouve en compagnie de Ricki Tarr, un agent récemment revenu de mission à Hong-Kong. Là-bas, il avait réussi à retrouver l’espionne russe Irina, mais celle-ci a été rapatriée d’urgence à Moscou. Toutefois, elle a réussi à lui confier un message capital : une taupe s’est infiltrée dans les rangs de la direction du « Cirque ». Smiley est secrètement chargé de démasquer le traître. Personnage fétiche du romancier, Smiley se trouve ici opposé pour la première fois à Karla, chef du « Centre » et maître de l’espionnage soviétique. Il s’agit du premier volet d’une inoubliable trilogie qui se poursuit avec Comme un collégien et Les Gens de Smiley.

La taupe, John Le Carré, Jean Rosenthal (Traduction), Roman (poche). Paru en 09/2001 : 7,50 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *