La Tour Magne à Nîmes

La Tour Magne à Nîmes

Par Camille Roelens

Publié le 10/07/15
Collection Classique

Ce sont 61 textes : 60 poèmes en vers et une postface en prose. Les thèmes sont aussi différents que le Hollandais volant, la mine, Jean Louis Brassens (père de), la campagne, les quartiers brumeux, l’acupuncture et bien d’autres choses encore. L’ange rouillé y croise la dame Actinidia, le Merlan Colbert y côtoie l’annamite tue-mouche.
Leurs points communs ? Une volonté à chaque fois renouvelée de jouer avec les mots, les expressions, les sonorités. De donner à chaque ligne du sens, des sens, une musicalité et une teinte particulière. De faire réfléchir, de tresser mille liens avec la culture littéraire, musicale, cinématographique et verbale de l’auteur et de ses lecteurs.
Ils sont autant ce que l’auteur y met que ce que le lecteur y apportera.
Car la culture vit et la vie cultive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *