La Vie a-t-elle un sens

La Vie a-t-elle un sens

Par Didi – Didou

Publié le 28/05/15
Collection Classique
C’était un phénomène, une sensation virtuelle, semblable à celle que l’on ressent lorsqu’une arête de poisson se plante dans notre gorge et que, même après l’avoir expectorée, nous avons le sentiment qu’elle s’y trouve encore ; l’écorchure laissée sur les muqueuses continuant à se faire sentir. Comme cette arête, Henri, après avoir été rejeté, pour ne pas dire recraché, par Fabienne, semble toujours se trouver en travers de sa gorge, produisant, en elle, non pas une souffrance, mais une gêne qui l’empêche de bien avaler.

Pour calmer son irritation, elle se dit la chose suivante : « Bah ! Il reviendra plus vite qu’il n’est parti ». Jusqu’à maintenant, la malheureuse femme pensait bien se connaître, être lucide et ne jamais rien laisser de côté sans y avoir intensément réfléchi, mais voilà qu’elle réalise qu’elle n’a pas pris en compte un événement pourtant catalytique. Un événement qui produit, en elle, des sentiments qu’elle n’aurait jamais pu s’imaginer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *