L’Affaire Paola Garcia

L’Affaire Paola Garcia

Par Claude Burel

Publié le 19/06/15
Collection Classique
« Le capitaine de police Fournier lui posa la seule question qui lui vint à l’esprit en cette circonstance : « Est-ce que vous reconnaissez être l’auteur de ce meurtre ? »

– Je le reconnais… Mon nom est Paola Garcia. J’ai cinquante-deux ans. J’habite 42 allée des Peupliers à Vizille, et je n’ai plus rien à vous dire !

– Et voilà… Albert ! C’est tout ce que j’ai pu en tirer. Et depuis, mutisme complet…

L’ex-commissaire Mercier, son ex-supérieur retraité tout neuf, prit une profonde inspiration, fit une moue qui en disait long sur sa perplexité et toussota pour s’éclaircir la voix :  » Eh bien tu vois fiston… Moi ça me plaît, ça me rajeunit. Ça me ramène à l’époque où on m’appelait encore « inspecteur ». Mais, il va te falloir remonter la piste au ras du bitume, comme les indiens… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *